"Rien ne s'oppose à la nuit", de Delphine de Vigan

Publié le par Auroreling

"Rien ne s'oppose à la nuit", de Delphine de Vigan

"Rien ne s'oppose à la nuit", de Delphine de Vigan, un livre touchant d'une fille qui raconte sa famille. La vie de sa mère, une sorte d'hommage à celle qui l'a élevé et qui est morte aujourd'hui. Mais ce livre n'est pas triste, il décrit la vie avec ces hauts et ces bas... un beau témoignage!


Résumé de l'éditeur
"La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti."

Mon avis de lectrice amateur :
"Rien ne s'oppose à la nuit" est un beau roman. J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais une fois capté, j'ai été jusqu'au bout... Lucile, la mère de l'auteur a eu une belle vie et on aime partager les joies de l'enfance. Mais on découvre surtout une vie difficile rempli de tristesses et de drames. Je me suis demandé comment Delphine avait peu si bien s'en sortir avec l'enfance qu'elle avait eue... Il semble que Lucile ait été une meilleure mère qu'elle n'eut cru! On découvre que chaque famille a ses blessures et que la VIE n'épargne personne.

Pour moi, ce n'est pas un livre au thème facile qu'on peut emporter à la plage. Mais c'est un livre qui mérite d'être lu...

Publié dans Livres

Commenter cet article